COORDONATEUR DE DES : Pr Mehdi Mejdoubi

NOMBRE D’INTERNES EN FORMATION

EFFECTIF DES PROMOTIONS

  • Effectif de la promotion 2015: 3
  • Effectif de la promotion 2016: 3 + 1 CESP
  • Effectif de la promotion 2017: 3 + 1 CESP
  • Effectif de la promotion 2018: 3 + 1 CESP

RANG LIMITE

2011 : 2705 ; 2012 : 2573 ; 2013 : 2729 ; 2014 : 3033 ; 2015 : 1990 ; 2016 : 2402 (CESP 3815) ; 2017 : 2172 (CESP 4742)

ANTILLES-GUYANE


Questions sur les stages

A partir de quel semestre les internes commencent-ils les gardes deradiologie ? Comment fonctionnent ces gardes ?

2ème semestre.

Martinique :
Bip d’urgence continuité des soins assuré par les internes 24h/24 (environ 2 1⁄2 journées au bip des urgences par semaine).
Gardes sur place la semaine et le we (avec des VD) selon le nombre d’interne avec écho/scanner/IRM alertes thrombolyses.
1 sénior d’astreinte diagnostic / 1 sénior d’astreinte interventionnel
6 internes sur le planning de garde environ.
Gardes plus lourdes que la Guadeloupe mais formatrices.
Guadeloupe : télé-radiologie le we donc astreinte téléphonique pour les échographies d’urgences (max deux déplacements/jour en regroupant les échographies). Environ 1 garde/semaine. Gardes sur place la semaine selon le nombre d’interne avec écho/scanner/IRM alertes thrombolyses.
1 sénior d’astreinte diagnostic / 1 sénior d’astreinte interventionnel. Gardes assez calmes 4-5h de sommeil par nuit.

En moyenne, combien de stages de radiologie effectuent les internes ? (CHU et périphérie)

– Ancienne réforme : 8 à 9 stages en radio ; 1 à 2 hors radio (souvent médecine nucléaire + une autre

spécialité au choix dans n’importe quelle spécialité).
– 4 semestres aux Antilles
– 4 semestres en métropole (Paris ou Lyon)
– 2 semestres aux Antilles
– Nouvelle réforme CHANGEMENT de la MAQUETTE : 10 stages en radiologie.
– Phase socle 1e-2ème semestres aux Antilles au choix Guadeloupe/Martinique ou Cayenne
– Phase d’approfondissement 3ème semestre Antilles
puis 4-5-6 +/- 7ème semestres en métropole puis +/-7ème et 8ème semestre aux Antilles
(maquette à clarifier)
– Phase de consolidation 9-10ème semestres aux Antilles

A partir de quel semestre les internes ont-ils accès à un stage de radiologie ?

Dès le premier semestre.

Quelle a été l'évolution du nombre d'internes ces dernières années, avec quelles conséquences sur la maquette locale ?

Promotions stables depuis 10 ans (3-4 internes/promotions), bien proportionnées.

Concernant la radiologie interventionnelle : existe-t-il un/des terrain(s)de stage dédié(s) ?

Non.

Existe-t-il un système de "pré-répartition" entre les internes pour avoir une visibilité avant les choix de stages ?

Non. Aucun problème de choix de stage. Mini promotions de 3.

Existe-t-il un/des terrain(s) de stage(s) en libéral ?

Non

Comment sont validés les stages ? (Notamment, existe-t-il des évaluations et sous quelle forme ?)

Feuille est remplie par le chef.


Questions sur le/les CHU, PERIPH & INTERNATS

Au CHU : quelle est la place de l'interne en vacation et quel est le moded'encadrement par les séniors ?

Point important de cet internat aux Antilles : les radiologues viennent souvent de métropole pour quelques années puis repartent donc fonctionnement par « cycles », la formation est bien sûr dépendante du nombres de radiologues dans les services. Par exemple il y a 2 ans, deux fois plus de radiologues au CHU de Martinique avec des activités variées en diagnostic et interventionnel aujourd’hui grosse pénurie donc place très importante de l’interne qui fait tourner le scanner d’urgence et les vacations, mais l’encadrement en pâtit. Les situations peuvent vite changer dans un sens comme dans l’autre. Généralement tous les examens sont validés par un senior mais parfois longtemps après. Les internes de derniers semestres valident leurs examens pour palier au manque. Espérons qu’un nouveau cycle démarre avec l’arrivé de nouveaux radiologues. Même problème pour le CHU de Guadeloupe auquel s’ajoute un incendie du CHU en novembre 2017 avec un hôpital qui tourne beaucoup moins bien depuis.

Existe-t-il un internat pour loger ?

En général les internes trouvent un appartement ou une maison en arrivant, souvent en colocation avec aide du CHU pour le premier mois (remboursement d’un mois de loyer) + remboursement avion et frais de déménagement.

Quels sont les services du CHU ?

Martinique (Pr Mehdi Mejdoubi) : service généraliste avec 4 radiologues, activité de neuroradiologie, viscéral et pôle imagerie de la femme et de l’enfant avec 3 radiologues
Guadeloupe (Dr Eddy Glaude) : service généraliste, Dr Glaude plus spécialisé en imagerie ostéo-articulaire
Cayenne (Pr Jeanbourquin) : service généraliste

Concernant le CHU, quelles sont les données quantitatives ? (Nombred’IRM, nombre de scanner, nombre d’universitaires...)

Martinique : 1 IRM 3T, 2 scanners, salle d’interventionnel au bloc opératoire de l’hôpital.
Guadeloupe : 1 IRM 1.5T et 2 scanners, salle d’interventionnel.

Concernant les services de périphérie : à quelle distance se situent-ils? Accessibilité et existence d'un internat ?

Pas de périphérie car les stages des Antilles sont dans les CHU de Pointe-à-Pitre et Fort-de-France, puis stages en CHU en métropole.


Questions sur lA FORMATION ET L’ENCADREMENT

Existe-t-il des cours en stage, si oui à Quelle fréquence ?

Très peu. Cours en métropole.

Les inter-CHU sont-ils possibles ? (Faciles ? encouragés ? blocages sur certaines destinations ? France vs DOM TOM ?)

Question très importante pour l’internat aux Antilles, basé sur le mix entre formation généraliste des Antilles et spécialisation en métropole.
Retour actuellement en 5-6-7-8ème semestres à Paris ou Lyon avec l’interne qui devait lui même trouver ses interCHU très en avance, en général stages généralistes viscères/thorax/uro en 5-6-7ème semestres puis stage plus spécialisé en 8eme semestre (osteo, neuro).
Nouvelle réforme ; les internes rentreront en métropole plus tôt, pour 3 ou 4 semestres d’interCHU : en 4-5-6ème +/- 7ème semestre, donc probable difficulté supplémentaire à venir pour trouver des stages très spécialisés de qualité (notamment neuro et osteo) dans les grandes villes car ils n’acceptent que des « vieux semestres » dans ces interCHU.
Et ne rentrer que 3 semestres sur 10 sera très certainement dommageable pour la formation.
Tous ces changements restent à clarifier, encore flou malheureusement, notamment sur le mode de choix des stages (difficulté d’organiser seul plusieurs interCHU de suite dans une ville très en amont alors que nos envies peuvent évoluer 2-3 ans plus tard).

Des formations complémentaires sont-elles organisées localement, et si oui sous quelle forme ?

Très peu sur place.

Sur une échelle de 1 à 10, comment les internes évaluent-ils la qualité globale de leur formation ?

7/10, difficile à évaluer car dépend des équipes en place lors du passage aux Antilles, et des interCHU de chaque interne en métropole. La formation aux Antilles reste très intéressante empiriquement, de par l’autonomisation de l’interne et la variété des pathologies  rencontrées (notamment d’urgence). Et bonne complémentarité des stages en métropole pour la formation plus spécialisée et plus théorique.

Comment évaluerais-tu la qualité de la formation en radiologie interventionnelle ? (Tous les internes peuvent-ils se former ? seulement un petit nombre ? à quel type de gestes ?)

Une fois de plus très dépendant de l’équipe de médecins en place. Activité très variée à pourvoir en Martinique, avec biopsies sous écho/scan, gestes endovasculaires variés, mais pas assez de médecin
par rapport au recrutement donc peu de possibilité de faire participer l’interne qui doit faire d’autres tâches.

Sur une échelle de 1 à 10, comment Evaluerais-tu l'encadrement par les séniors au cours de l'internat ?

 6/10, variable selon les « cycles » de médecins en place.

Dans quel(s) domaine(s) la formation des internes est-elle insuffisante et/ou inexistante localement et pour quelles raisons ?

Le retour en métropole permet de se spécialiser avec 4 interCHU (peut être seulement 3 bientôt), ce qui permet au final d’avoir un bon niveau global.

Quelle proportion (environ) d'internes a recours à des DU/DIU pour compléter sa formation ?

Très difficile à distance. Mais possibilité d’accéder aux formations lors du retour en métropole.

Comment évaluerais-tu la différence de formation entre les premiers et les Derniers d'une promotion ?

Aucune différence. Tout le monde (3 par promo) a accès aux mêmes stages aux Antilles. Puis interCHU de métropole à trouver soi-même.


A PROPOS DU POST-INTERNAT

A l'issue du post-internat : quel est l'état des lieux des postes au CHU / en périphérie / dans le libéral ?

Oui les internes précédents trouvaient en général des postes d’assistant en métropole.

Tous les internes qui le souhaitent peuvent-ils obtenir un post-internat ? Quelles sont les évolutions prévues ?

Pas d’assistant aux Antilles depuis de nombreuses années car très difficile de se surspécialiser avec la pénurie de médecins.

Post-internat : existe-t-il des difficultés d'accès actuellement au post-internat, et quelles sont les perspectives d'évolution pour les années à venir ?

Actuellement aucune difficulté.


AVIS GENERAL SUR LA VILLE

Quelle est la politique locale l'application de la loi sur le temps de travail (repos de garde, demi-journées libres, demi-journées de formation...) ?

Repos de garde garanti. Au moins une demi-journée de libre /semaine.

Comment évaluerais-tu l'ambiance / état d'esprit entre les internes et entre les différentes promotions ?

Bonne. Petites promotions. Tous les internes se connaissent bien aux Antilles.

Existe-t-il un centre de lutte contre le Cancer (CLCC)? Si oui, quelle proportion des internes y passe en moyenne ?

Non

Quels est (sont) le(s) domaine(s) fort(s) de la formation dans ta ville ?

Formation généraliste aux Antilles avec un stage en imagerie de la femme et de l’enfant.

Quel ressenti / quel niveau de pression Estimes-tu que les internes de ta ville ont au cours de leur internat ?

« Bonne » pression devant l’autonomisation de l’interne face aux urgences.

Existe-t-il une association d'internes en radiologie ? Si oui comment s'appelle-t- elle ?

Non