COORDONATEUR DE DES : —

NOMBRE D’INTERNES EN FORMATION

EFFECTIF DES PROMOTIONS

  • Effectif de la promotion 2014: 13
  • Effectif de la promotion 2015: 13 (-1)
  • Effectif de la promotion 2016: 14 (+1)
  • Effectif de la promotion 2017: 14
  • Effectif de la promotion 2018: 15

RANG LIMITE

2013 :1043 ; 2014 : 1216; 2015 :1296 ; 2016 : 1118 ; 2017 : 1166 ; 2018 : ???

LYON


Questions sur les stages

A partir de quel semestre les internes commencent-ils les gardes de radiologie ? Comment fonctionnent ces gardes ?

4 sites de gardes:
– Hôpital Edouard Herriot : après 1 semestre de radio validé AVEC un sénior de garde sur place.
– Hôpital Femme Mère Enfant : après 2 semestres de radio validés dont 3 mois en pédiatrie (donc souvent à partir du 4 ème semestre) SANS sénior de garde mais un sénior d’astreinte
– Hôpital Lyon Sud : après 4 semestres de radio validés SANS sénior de garde mais avec le sénior de garde sur HEH en téléradiologie en cas de soucis
– Hôpital de la Croix-Rousse (+ Hôpital Neurologique en téléradiologie) : après 4 semestres de radio validés dont 1 semestre en neurodiagnostique SANS sénior de garde mais avec 1 sénior d’astreinte neurodiagnostique et 1 sénior d’astreinte diagnostique pour Croix-Rousse 1 sénior d’astreinte interventionnelle pour l’ensemble des hôpitaux.
Nombre de gardes par semestre : 20-25 (dont 4/5 dates de weekend/jours fériés)

En moyenne, combien de stages de radiologie effectuent les internes ? (CHU et périphérie)

Ancienne réforme : 9 stages en radio (environ 6/7 CHU pour 2/3 périph) + 1 hors radio (médecine nucléaire / anatomopathologie).
Nouvelle réforme : 9 stages en radio obligatoires + 1 stage libre (stage en radio possible).

Existe-t-il un/des terrain(s) de stage(s) en libéral ?

Oui :
1 poste au Centre Léon Bérard (interventionnel oncologique)
1 poste à l’hôpital Neurologique (neuroradiologie interventionnelle)
Sinon accès aux gestes interventionnels dans les différents stages en CHU avec une bonne activité sur Edouard Herriot, Croix-Rousse et Lyon Sud. Pour la phase 3 de la nouvelle réforme et l’option « RI avancée » les grandes lignes se dessinent concernant l’augmentation du nombre de postes dédiés à la RI, la formation théorique et pratique avec un achat tout récent par la faculté d’un simulateur de RI (les premiers retours des chefs qui l’ont testé sont plutôt positifs).

Comment sont validés les stages ? (Notamment, existe-t-il des évaluations et sous quelle forme ?)

Pas d’évaluation.

A partir de quel semestre les internes ont-ils accès à un stage de radiologie ?

Ancienne réforme : 1 er semestre.
Nouvelle réforme : 1 er semestre : la moitié de la promotion phase 1 commence en CHU et l’autre en périph puis inversement au second semestre.

Quelle a été l'évolution du nombre d'internes ces dernières années, avec quelles conséquences sur la maquette locale ?

Augmentation constante du nombre de postes.
Les promotions ont doublé en 10 ans avec un nombre de poste en 2018 atteignant 15 internes (sans compter les droits au remord).
Conséquence :
Certains services sont en sureffectif d’interne, mais cela n’est pas la grande majorité. En revanche il est de plus en plus difficile d’augmenter le nombre de postes en CHU. Pour l’instant les internes ancienne réforme sont toujours autorisés à n’effectuer qu’un seul stage en hors radio (versus 2 dans la maquette officielle) à condition que cela ne coince pas pour la transition avec les internes nouvelle réforme.

Concernant la radiologie interventionnelle : existe-t-il un/des terrain(s)de stage dédié(s) ?

Oui :
1 poste au Centre Léon Bérard (interventionnel oncologique)
1 poste à l’hôpital Neurologique (neuroradiologie interventionnelle)
Sinon accès aux gestes interventionnels dans les différents stages en CHU avec une bonne activité sur Edouard Herriot, Croix-Rousse et Lyon Sud. Pour la phase 3 de la nouvelle réforme et l’option « RI avancée » les grandes lignes se dessinent concernant l’augmentation du nombre de postes dédiés à la RI, la formation théorique et pratique avec un achat tout récent par la faculté d’un simulateur de RI (les premiers retours des chefs qui l’ont testé sont plutôt positifs).

Existe-t-il un système de "pré-répartition" entre les internes pour avoir une visibilité avant les choix de stages ?

Oui.
Pour les internes ancienne réforme : plateforme de pré-choix mélangé avec toutes les autres spécialités médicales. Pour les internes nouvelle réforme : ils devront s’arranger entre eux en fonction du nombre de postes qui leurs seront réservés. Point positif important : ils ne  choisiront qu’entre interne de radiologie.


Questions sur le/les CHU, PERIPH & INTERNATS

Au CHU : quelle est la place de l'interne en vacation et quel est le mode d'encadrement par les séniors ?

Globalement bien encadré mais formé à l’autonomisation.
Il y a toujours un sénior présent à la vacation jusqu’au 5 ème semestre, sauf pour les échographies où là nous sommes très vite autonomisés.
C’est surtout vers la fin de l’internat (7-10 ème semestres) que dans certains services nous pouvons être occasionnellement postés seuls en vacation mais toujours sous la supervision d’un sénior en cas de dossier compliqué.

Existe-t-il un internat pour loger ?

2 internats sur 2 hôpitaux:
*1 internat à Lyon EST (hôpital Edouard Herriot)
*1 internat à Lyon NORD (hôpital Croix-Rousse)
Nombre de place variable mais tjrs disponible pour les inter-CHU ou FFI ou jeunes semestres non lyonnais.

En périphérie, des internats sont disponibles.

Concernant les services de périphérie : à quelle distance se situent-ils? Accessibilité et existence d'un internat ?

Entre 1h et 1h30 de Lyon (Montélimar 2h, le plus éloigné). La plupart disposent d’un internat notamment les plus éloignés. Ces postes sont plutôt orientés radiologie générale sauf les plus gros périph de Lyon qui exercent une activité un peu plus surspécialisé :

– Centre Léon Bérard (intra-muros, en face d’HEH)
– CH Saint-Luc Saint-Joseph (intra-muros)
– CH Villefranche (40 min de Lyon)
– CH Valence (1h de Lyon)

Quels sont les services du CHU ?

Hôpital Edouard Herriot : urinaire-vasculaire, digestif, ostéo-articulaire + interventionnel pour chacune des spécialités.

Hôpital Lyon Sud : digestif + interventionnel, neuro-orl, sénologie-pelvis, ostéoarticulaire, thorax Hôpital Croix-Rousse : digestif + interventionnel, ostéo-orl, sénologie

Hôpital Femme Mère Enfant : sénologie-pelvis, pédiatrie

Hôpital Neurologique : neuroradiologie diagnostique et  interventionnelle (dont 1 poste 100%)

Hôpital Cardiologique : imagerie cardiaque et thoracique + un peu d’interventionnel

Centre Léon Bérard = périph équivalent CHU : sénologie, ORL, interventionnel oncologique (1 poste 100%).

Concernant le CHU, quelles sont les données quantitatives ? (Nombred’IRM, nombre de scanner, nombre d’universitaires...)

Approximativement 8 IRM, 11 scanners, 11 PUPH.

En périphérie, quelle est la place de l’interne en vacation et quel est lemode d’encadrement par les séniors ?

Jeunes internes: encadré avec apprentissage en vacation. Vieux internes: plus autonomes avec quelques vacations seul (aide disponible par un chef dédié)


Questions sur lA FORMATION ET L’ENCADREMENT

Quelles sont les principales qualités de la formation dans ta ville ?

Autonomisation assez rapide mais progressive.

Existe-t-il des cours en stage, si oui à Quelle fréquence ?

Oui.
Cours régionaux en visio-conférence tous les jeudis matins de 8h à 9h.
La visio-conférence n’est accessible que pour ceux en stage en CHU.
Sinon des cours et staff sont assurés au sein des services de façon plus ou moins régulière en fonction des sites (quotidienne à Lyon Sud par exemple).

Les inter-CHU sont-ils possibles ? (Faciles ? encouragés ? blocages sur certaines destinations ? France vs DOM TOM ?)

Oui. Globalement facile et encouragé. Pas de blocage particulier.

Des formations complémentaires sont-elles organisées localement, et si oui sous quelle forme ?

Oui. Quelques formations en ‘congrès’ local.

Sur une échelle de 1 à 10, comment les internes évaluent-ils la qualité globale de leur formation ?

7/10 mais c’est un chiffre totalement subjectif et très variable en selon les internes et leur implication.

Comment évaluerais-tu la qualité de la formation en radiologie interventionnelle ? (Tous les internes peuvent-ils se former ? seulement un petit nombre ? à quel type de gestes ?)

Excellente concernant les postes fléchés 100% interventionnel.
Bonne pour les gestes d’urgences. Moyenne pour le reste car beaucoup d’internes par rapport à l’activité, après il est toujours possible de s’arranger entre co-interne pour être posté plus souvent en interventionnel.

Sur une échelle de 1 à 10, comment Evaluerais-tu l'encadrement par les séniors au cours de l'internat ?

7-8/10

Dans quel(s) domaine(s) la formation des internes est-elle insuffisante et/ou inexistante localement et pour quelles raisons ?

Interventionnel car promotions d’internes toujours plus grandes. Néanmoins, une formation reste satisfaisante pour les internes motivés. Ostéoarticulaire pour les mêmes raisons. Il est toujours possible d’envisager des inter-CHU pour pallier à ces petites lacunes.

Quelle proportion (environ) d'internes a recours à des DU/DIU pour compléter sa formation ?

Quasiment 100% des internes auront effectué un DU/DIU d’ici la fin de son internat. Les DU/DIU sont voués à disparaître avec la nouvelle réforme qui impose à chaque CHU un niveau minimum de formation théorique pour au final une meilleure homogénéité de formation sur le territoire national.


A PROPOS DU POST-INTERNAT

A l'issue du post-internat : quel est l'état des lieux des postes au CHU / en périphérie / dans le libéral ?

CHU: postes ouverts. Périph: postes ouverts. Libéral: dépends de la clinique et de l’activité souhaitée.

Post-internat : existe-t-il des difficultés d'accès actuellement au post-internat, et quelles sont les perspectives d'évolution pour les années à venir ?

Pas de difficulté d’accès au post-internat. Il ne devrait pas y avoir de soucis concernant l’évolution des postes pour les années à venir. De plus, des postes partagés CHU-périph commencent à se développés depuis 1 an.


AVIS GENERAL SUR LA VILLE

Quelles sont les défauts/problématiques en cours dans ta ville, et quelles solutions sont envisagées ?

Trop de gardes : 20-25 (dont 4/5 dates de weekend/jours fériés)
Des discussions sont en cours sur une réorganisation de ce système de permanence de soins afin de diminuer le nombre et la pénibilité des gardes.

Quelle est la politique locale l'application de la loi sur le temps de travail (repos de garde, demi-journées libres, demi-journées de formation...) ?

Repos de gardes systématiquement respectés. 1⁄2 journées libres et formations également respectées.

Comment évaluerais-tu l'ambiance / état d'esprit entre les internes et entre les différentes promotions ?

Très bonne.

Quels est(sont) le(s) domaine(s) fort(s) de la formation dans ta ville ?

Imagerie digestive diagnostique et interventionnelle.
Imagerie de la femme. Imagerie diagnostique et interventionnel d’urgence (beaucoup de gardes et de sites d’urgence). La formation en ostéo-articulaire, pédiatrie, neuro-ORL dépend beaucoup de  l’implication de chacun bien que ce soit valable pour chacune des surspécialités …

Quel ressenti / quel niveau de pression Estimes-tu que les internes de ta ville ont au cours de leur internat ?

Question subjective dépendant de chaque interne mais globalement faible pression.

Existe-t-il une association d'internes en radiologie ? Si oui comment s'appelle-t- elle ?

Oui. ALAIR (Association Lyonnaise des Internes et Assistant-CCA de Radiologie). [email protected]

Existe-t-il un centre de lutte contre le Cancer (CLCC)? Si oui, quelle proportion des internes y passe en moyenne ?

Oui, le Centre Léon Bérard : par semestre, 4 postes en diagnostique + 1 poste 100% interventionnel.